Vous êtes ici : EMASFREspace étudiantNos productionsColloque

Colloque : Penser le nouveau collège, comment révéler le potentiel de tous ?

Cette année comme les précédentes, les étudiants du master 2 EMAS sont fiers de vous présenter leur colloque : "Un collége, 2 rendez vous!" qui se déroulera le 21 Mars 2018 de 9h à 17h aux Edition PlayBac, 14 bis rue des Minimes, Paris 03. Et le Samedi 24 Mars 2018 Centre de vie sociale Aimé Césaire, 78200 Mantes-la-Jolie

le 21 mars 2018

Le mercredi 21 mars 2018 à partir de 9h00
Editions PlayBac,
14 bis rue des Minimes
75003 Paris
"L’apprendre" devient indispensable dans nos sociétés mondialisées, complexes incertaines. En général l’école s’est surtout centrée sur l’enseignement sans forcément vraiment chercher à en évaluer la portée. Beaucoup d’énergie déployé, de multiples remises en question. Des directives, nombreuses, diverses, variées, au fil des cabinets ministériels ou des entreprises individuelles. Pourquoi ‘’l’apprendre’’ et même plus largement l’éducation, fonctionnent-ils si difficilement et que la panacée n’existe pas encore? Une réponse précise ne va pas être apportée dans ces lignes. Mais force est de constater que surgissent un grand nombre de difficultés et tout autant de ‘’pourquoi’’ auxquels il n’est pas simple de répondre.

Au delà des difficultés évidentes liées à un ‘’apprendre’’ scolaire et scolastique, quelles questions se pose-t-on sur ce qu’il est utile d’apprendre aujourd’hui ? Sur les modes opératoires qui sont ceux de ‘’l’apprendre’’ ? Sur ce qu’il est utile de faire et surtout de ne pas faire dans la manière d’administrer la connaissance ? Pour ne parler que de la curiosité, que sait-on de ce qu’à tort on pourrait penser simple et évident et qui pourtant reste complexe à susciter ? Pourquoi ce désir diminue au cours de la scolarité ? Et que sait-on de ce qui conditionne le plaisir et surtout le désir ‘’d’apprendre’’ ? Comme faire éprouver du plaisir à savoir, à découvrir ? Comment sensibiliser et créer des appétences ? Comment aider l’enfant, l’adolescent, l’individu, à connaître, à découvrir et mieux... à partager ce qu’il sait ? Comment articuler l’ensemble, identifier les obstacles, les outils et les leviers pour mieux contourner toutes ces difficultés ? Comment éliminer définitivement les obstacles… ou tout au moins les réduire ?

Décidemment, un bel ensemble de questions sur lequel un travail important s’impose !

Il faut pour cela réfléchir aux objectifs ainsi qu’aux moyens pour les atteindre. Trop souvent en matière d’éducation on se focalise sur les moyens sans même réfléchir à l’objectif que l’on poursuit. Il faut réfléchir aux cadres, multiples, ainsi qu’aux actions multiples elles aussi pour aboutir à des résultats plus féconds. D’ailleurs, apprendre ce n’est pas que ‘’ingurgiter’’ de la connaissance, des savoirs ou des informations. C’est aussi savoir « introduire les contenus disciplinaires pour comprendre la société, […], l’économie…» et un grand nombre d’autres savoirs en relation avec nos contemporanéités. C’est savoir mettre en contexte ce qui est administré, lui donner du sens, éveiller l’intérêt, la motivation, la considération. Pour ne parler que du collège, c’est devoir réfléchir à ce que pourrait être un « Collège idéal, [détenteurs de] principe éducatifs » et tenter de proposer quelques innovations qui vont dans ce sens de l’idéal. Pour reprendre les termes de l’ouvrage cité en référence, c’est s’intéresser aux quelques « douze principales innovations » qui pourraient permettre d’être véritablementvpar des « méthodes actives ». C’est donc réfléchir à l’espace, au temps, aux contenus, aux évaluations, aux manières d’administrer l’ensemble ainsi qu’à des considérations qui vont jusqu’aux individus eux-mêmes. Pour le collège idéal, il s’agit donc d’innover.

Ces objectifs sont ceux attendus du « Collège innovant » qui va s’implanter dans le quartier du Val Fourré, à Mantes-La-Jolie. Mais ce n’est pas seulement un collège qui s’implante là. C’est aussi un quartier qui l’accueille. Un quartier que les concepteurs du projet on voulu : un quartier ‘’apprenant’’. Que l’un et l’autre, le collège comme son quartier et le quartier comme son collège, soient en interactions permanentes ; qu’ils soient des lieux de sens, d’échanges, de partages et de plaisirs ; qu’ils soient des milieux de socialisation et de réciprocités fécondes. En un mot, qu’ils soient des territoires que le Conseil Départemental et la Ville de Mantes-La-Jolie veulent être des lieux de vie, constructifs et profitables pour tous, et non les lieux que l’on tend trop facilement d’interpréter à tort comme des endroits d’enfermements, d’abandons et d’oublis.

Les rencontres des 21 et 24 mars prochain visent à réfléchir et définir ce que peut être un collège de la réussite mais aussi ce que peut être un quartier apprenant. Des rencontres où sera mis en lumière sur le fond comme sur la forme ce que sera cette grande réalisation au coeur même du Val-Fourré. Ces rendez-vous permettront justement de saisir, de comprendre, de proposer et de débattre.

Ce seront les rendez-vous où nous vous attendons tous pour nous communiquer vos lectures personnelles, vos attentes, vos points de vue et vos propositions pour que nous aussi… nous "apprenions".

> Télécharger le flyer [PDF - 2 Mo]
> Télécharger l'invitation [PDF - 1 Mo]
> Télécharger le programme [PDF - 1 Mo]